Damned est uD1ne série amateur commencée de façon pour le moins artisanale en 1998

à Perpignan par un groupe d’amis un peu boutonneux qui occupaient plus facilement leurs weekends en faisant souffrir un camescope plutôt qu’en tapant dans un ballon.

Contextuellement, nous en sommes au balbutiements d’internet, à l’ère des modem 56k et à une décennie complète de Youtube.
Rien ne permettait alors de penser qu’un jour d’autres personnes que nos patients parents auraient à subir ces aventures.

 

 

Kisomnous02

C’était sans compter sur le festival Cartoonist – pionnier en matière de promotion de la culture nipponne – et sa mise en avant de projets amateurs, fait avec des bouts de ficelle, mais qui rendaient hommage d’une façon ou d’une autre à cette culture.

Le second épisode de Damned y fut diffusé en 1999 devant un public hyper réceptif.
Et après le bon accueil qui lui fut réservé, impossible de ne pas penser à poursuivre les aventures de ces personnages.

 

Kisomnous03Au fil des ans l’historique de Damned s’est étoffé de très nombreux personnages, d’un univers plus cohérent et de 10 épisodes mal numérotés; tournés à un rythme régulier qui fut superbement interrompu lorsqu’un autre projet, bien plus ambitieux et chronophage, vu le jour: La Flander’s Company.
Cette dernière demandant beaucoup d’implication, Damned fut mis en stand by pendant 4 ans.
Le temps pour la Flander’s Company de se mettre elle aussi en pause.

 

 

Screen 17L’équipe des Guardians a reprit le projet en main en 2014 avec le début du tournage du 11 eme épisode de la saga: Damned7.
Ce dernier est en train d’être terminé et il apporte une sorte de conclusion  – très ouverte – au cycle commencé 17 ans plus tôt